Horse Green Life

Le site des poneys et chevaux qui vivent au pré

Comment intégrer mon cheval dans un troupeau ?

L’intégration d’un ou plusieurs chevaux dans un troupeau déjà constitué est toujours un peu délicate. La rencontre est généralement sportive, tout le monde se sent, il y a des courses poursuites, des cris, enfin c’est pas toujours très agréable à voir ! 😣

Vous trouverez ici des conseils pour faire en sorte que cela se passe le mieux possible, pour tous les chevaux et poneys du troupeau. 😄

 

Le nombre d’individus dans le troupeau

Il est certain que plus le troupeau est nombreux, plus l’arrivée d’un nouvel élément est délicate. Chacun veut rencontrer le petit nouveau, le sentir, le jauger et les dominants lui montreront qu’ils sont les chefs ici. C’est à ce moment-là qu’il arrive qu’il y ait des bagarres et des poursuites. 😅

Pour une rencontre plus en douceur, on peut présenter le petit nouveau à des petits groupes de membres du troupeau. Quand les présentations sont faites en petit comité, le nouveau venu se sentira moins agressé et les autres, séparés de leur groupe, se sentiront moins en confiance et auront tendance à être moins virulents.

Il est préférable que les membres du troupeau, ainsi que les nouveaux individus soient tous déferrés. Au minimum des postérieurs, pour limiter le risque de blessures dues à des pieds ferrés.

 

L’environnement idéal pour une rencontre

Pour qu’une rencontre se passe bien, il faut de l’espace ! Cela permet aux nouveaux de pouvoir s’échapper en cas de course poursuite et leur évitera de se sentir coincés et développer des comportements trop agressifs. Un cheval qui se sent coincer va avoir beaucoup plus tendance à taper ou charger. 😉

Vous pouvez également multiplier les points de nourrissage et d’eau, afin que même les petits nouveaux aient facilement accès à l’eau et à la nourriture. Dans les grands troupeaux il est d’ailleurs indispensable de conserver plusieurs points dans le pré, pour que tous les individus du groupe puissent se nourrir et s’abreuver. Car chez les chevaux c’est la loi du plus fort, le dominant mange et le dominé attend. 🤔

Pour limiter les blessures, favorisez un terrain pas trop glissant ou caillouteux pour la rencontre. Ce serait trop bête qu’une blessure survienne à cause du terrain.

 

Les étapes pour l’intégration d’un cheval dans un troupeau

Présentation à distance

Si cela est possible, l’idéal est de placer le ou les nouveaux venus dans un pré juste à côté du troupeau en place, mais en laissant un couloir libre entre les deux prés. Cela permet aux chevaux et poneys de faire, dans un premier temps, connaissance à distance. Ils pourront se voir, sentir l’odeur des uns et des autres, sans pour autant se toucher et risquer d’échanger des coups de pieds ou autre. Plus cette étape sera longue, mieux se passera la mise en contact. 😃

 

Réduire la distance

La seconde étape consisterait à séparer les deux prés par une seule clôture, permettant ainsi aux chevaux de se toucher, se sentir, tout en gardant cette barrière. En général ils crient, lancent les antérieurs, en bref ils font connaissance ! 😋 Cela limite les risques de bagarres et permet à l’individu dominé de prendre la fuite sans crainte d’être pourchassé. Ici encore, plus cela dure longtemps, mieux se passera l’étape suivante.

 

La présentation en face à face

Nous y voilà ! La mise en contact sans barrière ! 😱 Pas de panique, si vous suivez toutes les étapes cela devrait bien se passer. 😊 Si cela est possible, l’idéal est de faire cette rencontre en face à face sur un terrain neutre, afin que le troupeau en place ne se sente pas chez lui et soit moins agressif. Si ce n’est pas possible, il faut se lancer à un moment où à un autre..! Ce n’est jamais agréable à regarder, surtout pour le ou la propriétaire du nouvel arrivant qui est quasiment toujours chahuté par les autres.

Il est primordial de rester présent après avoir mis le petit nouveau dans le pré, pour surveiller que les éventuelles bagarres n’aillent pas trop loin et que tout le monde finisse par se calmer. Cette étape où tout le monde est en ébullition peut durer plusieurs heures et ce n’est pas facile de regarder son Loulou se faire brutaliser. Généralement, le nouveau se fait pourchasser, ils se sentent, crient, galopent, s’échangent parfois quelques coups de pieds.

Prenez votre courage à deux mains, fixez-vous à l’avance les limites après lesquelles vous sortirez le nouveau pour qu’il soi en sécurité. Par expérience, si je ne le fais pas avant, j’ai tout de suite envie de sortir le nouveau ! 😅 Attendez au moins 2h, les chevaux et poneys finiront par se calmer.

En revanche, certains comportements doivent vous mettre la puce à l’oreille : s’il y a de gros affrontement debout sur les postérieurs avec des échanges de coups d’antérieurs au niveau de la tête, ou bien deux chevaux « cul à cul » qui se tapent comme des forcenés, ou encore toute autre situation avec un réel danger de blessure grave pour un des chevaux. Dans ces cas, il faut immédiatement sortir le nouvel arrivé dont l’intégration se passe mal, pour le sécuriser. 🥵 Il faudra ensuite repasser à l’étape précédente avec une clôture de séparation et s’armer de patiente.

Comme chez les humains, il arrive malheureusement parfois que des individus ne se supportent vraiment pas…! Et dans ce cas, il vaut mieux trouver un autre groupe pour notre Loulou.

 

Combien de temps pour une bonne entente entre chevaux

Cela peut mettre des jours, voire des semaines, avant que la présence d’un nouvel individu soit toléré par la majorité du troupeau. Il est primordial d’observer le groupe pour vérifier que tout le monde mange à sa faim, puisse s’abreuver ou encore se reposer comme il le souhaite. Si le nouveau est constamment persécuté, il va très vite perdre de l’état et ne se sentira pas bien dans son nouvel environnement.

Les points de nourrissages et d’abreuvage multiples permettent de faciliter l’accès à la nourriture de tout le groupe. Car avec un seul point, les dominants seront les seuls à pouvoir manger et boire à leur faim.

Certains chevaux ne seront jamais les meilleurs amis du monde, mais toutefois, ils apprennent avec le temps à tolérer la présence de l’autre. Cela peut prendre des semaines !

Marine

Un commentaire sur “Comment intégrer mon cheval dans un troupeau ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page