Horse Green Life

Le site des poneys et chevaux qui vivent au pré

Le side pull – Définition et conseils

Avant toute chose, je tiens à préciser que chaque cheval est différent. Je ne crois pas qu’il existe une embouchure ou ennasure qui soit PARFAITE pour tous les chevaux. Il appartient à chaque cavalier (avec ou sans l’aide d’un professionnel), de trouver LA bonne solution pour lui et pour son cheval 🥰. Je ne suis ni pro-ennasure, ni pro-embouchure. Je préfère de loin, voir un cavalier monter en mors et dans le respect de la bouche, plutôt qu’une personne qui monte avec ennasure ou licol éthologique, qui passe son temps à tirer sur ses rênes. 😇

Le sidepull (ou « side » pour les intimes 😋) est donc une ennasure, c’est à dire qu’il a une action sur le nez. Contrairement à l’embouchure, qui a une action sur la bouche.

C’est quoi un sidepull ?

A première vue, un sidepull ressemble à un bridon classique, où l’on aurait supprimé le mors et mis les rênes de chaque côté de la muserolle. Son avantage principal par rapport à d’autres ennasure, est qu’on l’utilise de la même manière que lorsqu’on monte en mors classique.

Dans la famille des sidepull, il existe deux variantes principales : la muserolle en corde ou la muserolle plate. Pour ma part, j’ai une petite préférence pour les muserolles plates et très larges, qui ont une action moins forte sur le nez du cheval. Je ne suis pas totalement contre la muserolle en corde, simplement, il est plus facile de mal l’utiliser. 😊

Souvent, ils sont munis d’un « V » à l’envers au-dessus de la muserolle, qui permet de bien stabiliser celle-ci sur le nez du cheval, mais aussi d’éloigner le montant des yeux du cheval même en cas de sollicitation.

Jade avec son sidepull
Side avec une muserolle en corde

Afin d’éliminer totalement le risque que les montants ne viennent toucher les yeux, certains sides sont munis d’une sous-auge ou d’une sous-ganache. J’admet que sur certains modèles, la différence entre une sous-auge et une sous-ganache n’est pas bien claire pour moi ! 😅

Mais peu importe, dans les deux cas, la fonction est la même, le tout est de savoir les ajuster pour un confort optimum du cheval. 😉

Side avec une sous-ganaches (là il y a peu de doute possible 😊)

On voit également sur beaucoup de sidepulls, une alliance, comme sur les licols. Très pratique pour les cavaliers d’extérieur, car le side est aussi un licol.

Dans quel cas en utiliser un ?

Très souvent, le sidepull est utilisé pour les jeunes chevaux, lors du débourrage. Il a l’avantage d’être plus doux qu’un mors, tout en préparant le cheval à des sollicitations comme les rênes d’ouvertures.

Sinon, n’importe quel cavalier qui souhaite passer à une ennasure peut utiliser un sidepull. Le tout est d’avoir toujours du contrôle, même sans mors et sans avoir à solliciter trop fortement le nez de votre cheval. 😉 L’os du nez, sur lequel repose la muserolle du sidepull est truffé de nerfs, le cheval est donc très sensible à cet endroit. Une sur-sollicitation pourrait entraîner des blessures.

Pour ma part, je l’utilisais en extérieur et je basculais sur le mors pour du travail plus précis sur le plat ou pour enchaîner des parcours. Je tiens tout de même à préciser qu’il est tout à fait possible de travailler son cheval en sidepull, tout dépend de vous et de votre cheval. 🤗

Faire une transition en douceur vers le sidepull

Il y a quelques années, j’ai voulu tester le sidepull avec Jade. Comme je monte en extérieur, pas question de basculer directement sans mors, j’avais trop peur de ne plus avoir de maîtrise en cas de problème. La sécurité et très importante pour moi, je ne voulais pas prendre le risque de me faire embarquer en balade. 😅

Du coup, pour faire une transition, j’ai monté quelques temps avec 4 rênes : 2 sur le mors et 2 sur le sidepull. Cela m’a permis de partir en toute sécurité, en ayant le mors comme solution de secours. 😇 Au fil des sorties, j’utilisais de moins en moins les rênes du mors. Puis, quand je nous ai senties prêtes, j’ai fini par l’enlever complètement. C’était très chouette de me dire que je n’avais plus à lui mettre un mors dans la bouche ! 🤩🥳

Jade avec son sidepull convertible, que je montais avec 4 rênes pour faire une transition.

Pourquoi j’ai fait le choix de revenir au mors

Aujourd’hui j’utilise de nouveau le mors pour monter Jade, pour une raison que j’ai évoquée plus haut : la sécurité ! 🤕 Mes ponettes sont de vraies inséparables, sauf montées. Quand j’en sors une pour partir en balade, celle qui reste panique (qu’il y ait des chevaux ou pas avec elle) et ferait tout pour rejoindre l’autre. Depuis que j’ai récupéré Kobé et que je les ai rapprochées de chez moi, je n’ai plus la possibilité d’enfermer Kobé au box pour pouvoir partir en tête à tête avec Jade. Et puis c’était toujours difficile de l’entendre hennir jusqu’à ce que je sois trop loin pour l’entendre, quand on partait en balade juste Jade et moi. 😉

Je monte donc maintenant en dextre : c’est à dire que j’en monte une et je tiens l’autre en main. Cette technique requiert d’avoir des chevaux aux ordres (avouons-le, ce n’est pas vraiment le cas des deux miennes… !! 🤣), car on a très vite fait de s’emmêler les pinceaux. Mes deux juments étant très sur l’oeil, j’ai préféré remettre un mors, afin d’avoir plus de réactivité à mes demandes et avoir une sécurité si jamais je me fais embarquer.

Exemples de modèles de sidepull existants

Je vous ai glissé ici tous les modèles que j’ai pu trouver de sidepull. Un immense merci à toutes les personnes qui m’ont envoyées leurs photos ! 🥰Beaucoup de sides que vous verrez ici sont des créations sur-mesure (qui ne sont pas forcément hors de prix ! 😋 ). Il existe toutefois quelques enseignes qui vendent des modèles standards, mais qui du coup ont moins de chances d’être parfaitement adaptés à votre cheval ou poney.

Commençons par les modèles à cordes, qui comme vous le verrez, ont l’avantage de pouvoir laisser parler la créativité. Ils sont personnalisables à souhait ! 🤗

Version girly du side à cordes !
Side pour une petite princesse ! 🥰
Ici on adoucis l'action de la corde avec une moumoute
Muserolle en corde

Voici deux exemples de sides avec des muserolles fines. Elles ont une action plus forte sur le nez, car la pression est moins répartie qu’avec une muserolle large. A utiliser avec encore plus de légèreté que des version larges.

Les nouvelles matières comme le biothane, laissent elles-aussi place à la couleur ! Je vous ai sélectionné quelques sides colorés, qui sont tous très sympas. 😄

Cette couleur lui va si bien ! 🥰

Nous terminons ce tour d’horizon des modèles de sidepulls, avec quelques créations en cuir travaillé très finement. Superbe travail ! 🤩🤩🤩

J’espère que cet article vous aura plu ! 😊 N’hésitez pas à me contacter via ma page Facebook Horse Green Life, si vous avez des questions ou bien des suggestions.

Et vous, est-ce que vous utilisez un sidepull ? Ou bien allez-vous tenter l’expérience après la lecture de cet article ?

A bientôt dans un nouvel article,

Jade, Kobé & Marine.

Marine

3 réflexions sur « Le side pull – Définition et conseils »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page