Horse Green Life

Le site des poneys et chevaux qui vivent au pré

Gardons nos vieux chevaux !

Abandon de vieux chevaux, aucune excuse !

L’annonce typique d’abandon

Je partage aujourd’hui avec vous une thématique qui me peine énormément, en tant que propriétaire de « vieux » équidés. Le but de cet article est de sensibiliser sur la fin de vie de nos papis et mamies chevaux, ce ne sont pas des objets, mais bel et bien des être vivants qui ont besoin d’être aimés et soignés.

« Donne adorable cheval de 20ans, contre bons soins. Très bon caractère, doux avec les enfants, idéal pour promenade. »

On peut trouver des dizaines d’annonces comme celle-ci en ligne. 😓 C’est peut-être un mot violent, mais je considère cela ni plus ni moins comme de l’abandon. On laisse tomber notre brave cheval, qui nous a peut-être tout appris, qui a peut-être tout appris auprès de nous, après des dizaines d’années de bons et loyaux services. Une fois qu’il n’a plus la force de travailler aussi bien qu’avant et qu’on ne peut plus s’amuser autant avec, on le « jette » pour en reprendre un mieux. 😳 En tant que grande amoureuse des chevaux, c’est une pratique que je ne comprends pas !

Pas d’excuses pour abandonner son cheval

Bien sûr, dans certaines situations, cela peut être mieux pour le bien de l’équidé : une situation financière qui se casse la figure du jour au lendemain, un accident de la vie, ce sont des choses qui arrivent. Ou encore une structure équestre, qui ne peut financièrement pas assumer de garder ses vieux chevaux jusqu’au bout.

Mais dans la majorité des cas, il n’y a à mes yeux pas d’excuse valable pour se débarrasser de son vieux Loulous, qui va finir sa vie loin de son humain avec qui il l’a passée. De mon point de vue, un cheval n’est pas un bien, on ne le vend pas quand on en a marre ! 🤔 L’acquisition d’un équidé devrait être considérée par chacun comme une adoption, un engagement pour tout le long de sa vie. 🥰

De bons moments à passer

Nos vieux chevaux ont encore tellement de belles choses à nous donner, au delà de la performance et du travail…! Il est possible de passer de très bons moments avec un vieil équidé : partir en promenade à pied ou à cheval, faire du travail à pied, simplement s’occuper de lui et le câliner…

Certes, un vieux cheval coûte de plus en plus cher, comparativement à sa performance qui chute. Mais ce sont des êtres vivants, sous notre responsabilité de propriétaire ! Bien sûr, il ne pourra jamais se plaindre de mauvais soins, mais ce n’est pas parce qu’il est vieux qu’il ne mérite pas d’être soigné correctement. 😉

Nous leur devons au moins ça, leur offrir une belle retraite bien méritée, avec tous les soins possibles. Pleine d’amour, de pommes, de carottes et de câlins. 🍎🥕🐴

Mon histoire avec Jade et Kobé

Voir vieillir mes juments, est une chose absolument merveilleuse pour moi ! 🤩 Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai commencé à monté Jade en 2001 (oups, ça fait longtemps !! 😅). Je montais également Kobé, bien que ma petite Jade ait une place toute particulière dans mon coeur. 🥰 Plusieurs années après, j’ai déménagé, mais me suis toujours promis que ma petite Jadounette passerai ses vieux jours auprès de moi ! En 2014, je la récupère donc pour une belle retraite bien méritée. Puis je récupère Kobé en 2017, pour qu’elles puissent finir leurs jours ensembles. Par ici pour l’histoire complète.

Je leur rends visite tous les deux jours, la plupart du temps je ne monte pas, on passe simplement un bon moment de papouilles et de pansage. D’ailleurs, quand je laisse passer 4 ou 5 jours entre deux visites, elles me font la tête ! 😝 Nous faisons souvent des promenades, à pieds ou à cheval (tant qu’elles auront la force et surtout l’envie de me porter). 😇 A chaque saison, je vois leur robe blanchir un petit peu plus, signe qu’elles vieillissent et que je dois profiter d’elles à fond ! Même si, je l’espère, il leur reste encore bien des années devant elles.

Je suis très heureuse que, malgré les petits bobos par-ci par-là, mes deux Loulouttes finiront leur vie auprès de moi. Et ça, ça n’a pas de prix ! 🤩🤩🤩

Je vous glisse une petite photo de mon tout premier concours avec petite Jadounette ! 😅😝

Pour finir, parce que nous sommes tout de même une majorité à prendre grand soin de nos vieux Loulous, voici les histoire que vous m’avez confiées, de vous et vos Loulous âgés. 🐴🥰 Merci à tous !

Prenez-soin de vos vieux chevaux, aimez-les et soignez-les jusqu’au bout du chemin ! ❤️🥰

 

Vos témoignages

Véronica et Golden, trotteur reforme de 26 ans.

« Nous sommes ensemble depuis 16 années… Et j espere encore pour longtemps…! On fait encore pas mal d exterieur mais aussi travail a pied et beaucoup de bisous. C’est un cheval extraordinaire ! »

Stéphanie, sa nièce Clarra et sa plus vielle jument Dune du Borda.

« J’ai rencontré Dune il a plusieurs années chez un Monsieur qui en était l’heureux propriétaire, une jument adorable mais avec du caractère sous la selle. Après plusieurs années passées à ces côtés j’ai malheureusement pris la lourde décision de partir car je ne supporter plus là façons dont le propriétaire prenez « soin d’elle » (maréchal ferrant une seul fois par an, dentiste non sa coute trop chère, ostéopathe non sa sert à rien,…) et j’en passe trop de conflits.

L’année d’après une amie à moi m’a demandé se que je voulais pour mon anniversaire ma réponse: je veux Dune ! Et bien figurez-vous que le propriétaire a donné la jument à mon amie qui elle même me la donner au moment de mon anniversaire. Le plus beau cadeau de ma vie. »

Dune fait toujours partie de la vie de Stéphanie, elle est à ses côtés, à l’âge de 29 ans. Elle sort de temps à autre en balade car elle adore ça ! 😛😍 Et parfois elle joue le rôle de jument école pour sa nièce.

Ornella et lui c’est Coquin.

« Il est arrivé chez mes parents à l’âge de 6 ans et mois je suis née en 2004. Il avait donc 14 ans. Je m’en suis jamais occupée comme mon propre poney malgré que je faisais de l’équitation. C’est en 2017 que j’ai vraiment ouvert les yeux et que je passais à côté du poney de ma vie. »  

Elle a alors commencé avec lui le travail à pied et du poney grognon qui ne faisait rien pas toujours très gentil, elle a pu découvrir un papi qui aimait travailler, apprendre et qui s’attachait elle de jour en jour. 🤩🤩 Finalement, du haut de ses 30ans, il a une forme d’un tout jeune avec un physique juste dingue 🥰. Bravo Ornella pour ta prise de conscience !

Manon & Kazam, franche-montagne de 22 ans.

« Je l’ai acheté à mon centre equestre quand il avait 8 ans et moi 13. C’est avec lui que j’ai tout appris, fait mes premiers concours, passé mes galops, vécue mes grosses déceptions comme de merveilleux moments. Depuis 14 ans nous avons toujours été ensemble et il vit aujourd’hui sa meilleure retraite avec ma petite jument de 4,5 ans »

Magali nous présente Alloween, la jument de sa vie.

« J’ai eu la chance de pouvoir la racheter à mon club en 2004. Elle avait 15 ans et ils voulaient lui trouver une maison pour sa retraite. J’avais eu un « coup de confiance » sur son dos, elle m’avait redonné confiance dans les chevaux tellement elle était gentille » 🤗. Ensemble, elles ont fait quelques années de concours, même Lamotte ! Alloween a un cœur énorme et un mental d’acier qui compense un physique qui peine un peu depuis avril… Elle a 31 ans maintenant, bientôt 32 et elle était encore montée régulièrement pour garder la forme et le moral. 💪

Elisa et Tzigane, 24 ans.

« Je l’ai depuis mes 13 ans et j’en ai 30 actuellement. Elle était de passage dans mon manège, et son côté frison m’a fait craquer. Cheval avec beaucoup de caractère avec lequel j’ai du apprendre à composer et même encore maintenant, elle me fait savoir quand ça ne lui plaît pas😅. Malgré ça, je n’imagine pas m’en séparer un jour… » On adooore les chevaux avec un caractère de cochon ! 🥰 À présent, à part pour quelques balades montées ou en main, Elisa ne la monte quasi plus et elle passe une retraite tranquille avec une petite Shetland qui vient d’un refuge.

Lora et Mamy, cheval de selle Luxembourgeois de 24 ans.

Mamy a été récupérée par Lora début avril, avec l’autre jument du propriétaire car elles étaient clairement à l’abandon toutes les deux. 😢 Mamy était dans un état de maigreur très avancé, elle se laissait aller et dépérir, personne ne s’occupait d’elle. « Depuis que je l’ai reprise, c’est une autre jument, elle a repris du poil de la bête, elle a son petit caractère, mais elle me rend tellement d’amour. Ça n’a pas été facile tout les jours de briser la carapace qu’elle s’était forgée, mais au final, nous sommes très complices. »

Voici Myra 27 ans et Cynthia, 25 ans de vie commune.

Après un accident de cheval en compétition, Cynthia avait décidé de prendre un cheval débourré, hongre et passe-partout pour être tranquille. C’était sans compter sur un évènement inattendu ! « J’ai eu un gros coup de cœur pour une petite jument de 2 ans dans un pré, encore avec sa maman et totalement inapprochable !! Mais un coup de cœur ne s’explique pas. »
Depuis, Myra partage la vie de Cynthia, pour son plus grand bonheur ! 🥰🥰🥰

Coralie & Eclair

Connemara de 27 ans sur la photo. Il a été son poney de CSO alors qu’il avait 11 ans (et elle 10) et cela pendant 5 ans (ça me rappelle mon histoire avec Jadounette ! 🥰). Ensuite les études prenant du temps, ils ne faisaient plus que du loisir. Coralie l’a monté au club où il était jusqu’à ses 19 ans. Lorsque le club a voulu le vendre, sa meilleure amie l’a racheté, pour finalement lui donner Eclair deux ans plus tard. 🤩 Après une dernière année sur des carrés de dressage, il a pris sa retraite de la carrière en sable.

« Il m’a alors rejoint sur mon lieu d’étude pendant 3 ans où il a effectué ses dernières balades puis nous sommes rentrés ensemble dans notre région d’origine où j’ai commencé à travailler. Eclair m’a quitté en mai à 28 ans d’une colique d’obstruction due à un mélanome… Après avoir tout tenté avec les vétos, dormi plusieurs fois au pré avec lui alors que j’étais en plein début de grossesse ! Nous n’avons pas réussi à le sauver. Il est parti avec Horsia, après toutes ces années mémorables je lui devais de partir dignement.
Après avoir assisté à chaque grande étape de ma vie (du passage au collège à mon mariage) j’aurai tant voulu qu’il soit toujours présent pour rencontrer mon bébé… Mais la vie en a décidé autrement…

Il est et restera le cheval de ma vie même loin de moi ❤« 

RIP petit Eclair 😘

Alice, heureuse propriétaire de Monty, trotteur de 20 ans 😊

C’est un réformé qu’elle a récupéré il y a 7 ans maintenant, ses anciens propriétaires voulaient s’en débarrasser et ils lui laissaient 1 semaine avant de partir dans le mauvais camion… 😳 « C’est un cheval merveilleux, avec qui j’apprends tous les jours. Nous travaillons beaucoup à pieds mais aussi quelques balades. J’appréhende les choses différemment depuis quelques temps pour son bien-être avant tout (passer du temps avec lui sans forcément faire quelque chose de spécifique, travailler en liberté, monte sans mors.. ). »

Hermine est entrée à 19ans dans la vie de Caroline, qui en avait 14.

Vendue parce que trop  » vieille » pour son ancienne proprio! 😖 « Hermine a été une formidable amie et confidente pendant ma période d’ado difficile, échec scolaire seule… elle était mon seul refuge… D’ailleurs, je n’attendait que les week-end et vacances pour vivre ma liberté avec elle des moments de partage inoubliable des balades magnifiques… Et puis, à l aube de tes 30 ans, je sentais bien qu’il fallait arrêter. Tu commençais à avoir quelques faiblesses des jambes arrières, toi qui avait tant donné dans ta vie… J’ai cherché notre havre de paix pour t’y emmener et finir ta vie au calme des pâtures… Il a fallut abréger ta souffrance ce matin de février… Tes jambes n’ avaient plus la force… Tu avais 34 ans. » 😇 

Voilà 16 ans que Hermine est partie et toujours autant de chagrin pour Caroline, quand elle évoque leur histoire. « Je t aime et t aimerai toujours petite jument au grand cœur » ❤️

RIP petite Hermine ❤️

Voici Aigle Noir

Adopté par Déborah à 23 ans, au refuge 4 Balzanes, il avait déjà été adopté une première fois et la jeune fille l’a rendu au refuge car plus le temps de s’en occuper à cause de ses études. « Il déprimait beaucoup lors de son retour au refuge, j’ai eu un coup de cœur déjà rien que pour son nom et j’ai commencé à m’occuper de lui… je l’ai adopté peu de temps après, il fait partie de ma vie depuis 9 ans et demi maintenant ❤️« 

Marine

3 réflexions sur « Gardons nos vieux chevaux ! »

  1. Merci à vous pour ces écrits magnifiques , et tous ces témoignages. Je partage de tout mon cœur ce que vous avez écrit. Merci pour tous les vieux Loulous

  2. Bonjour et bravo pour ce bel article. Pour certains le cheval n’est qu’un outil de réussite que l’on change dès qu’il ne convient plus et peu importe ce qu’il de vient alors que de son côté le cheval a donné tout ce qu’il pouvait… Pour les clubs je ne suis pas d accord ils doivent aussi penser à leur retraite vu que c’est grâce à ses mêmes chevaux qu’ils vivent… Des solutions existent
    Sinon je nous présente lol
    Cécile 42 ans et Jupiter 23 haflinger ancien modèle

    Il avait 6 ans quand je l ai rencontre il faisait un peu d attelage mais non debourré sous la selle car caractériel… Il est devenu le cheval de ma vie… Nous faisions exclusivement de la balade et rando en solitaire un vrai passe-partout
    À 17 ans il a découvert la carrière pour un concours d entraînement sur 50 cm aucun refus alors qu’il n avait jamais vu de barre !
    Après deux coups de sang l’un justifié et l autre juste au pas j’ai décidé le cœur lourd que c’était fini. Aujourd’hui je continue d aller le voir tous les jours ou presque dans la même pension au pré… Il vit paisiblement et jamais je ne pourrait m en séparer

    1. Merci pour ce joli commentaire, c’est génial ce que vous faites pour votre Loulou !
      Concernant les clubs, c’est vrai, vous avez entièrement raison. Il est de leur responsabilité de trouver des solutions pour placer leurs vieux chevaux, plutôt que de les envoyer « au couteau ». En revanche, je comprends tout à fait leurs contraintes et les raisons pour lesquelles ils ne peuvent pas les garder jusqu’à la fin de leurs jours.

      Belle continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page